· 

Pourquoi obtenir un ISBN ? un GTIN ?

 

 

 

Nous pouvons vaincre la pesanteur, mais parfois la paperasse est écrasante.

Werhner von Braun 

Si vous publiez à titre privé, vous n’avez pas besoin d'un numéro ISBN. Par contre, il vous sera nécessaire pour commercialiser votre livre en librairies ou sur des sites de vente.

 

ISBN pour International Standard Book Number (Numéro international normalisé du livre) est un numéro international à 13 chiffres, créé en 1970, qui permet d’identifier - sûrement, car de manière unique et sans équivoque - chaque édition de chaque livre publié, que son support soit numérique ou bien papier, dans quelque 160 pays. Les livres antérieurs à 1970 n’en possèdent donc pas. Ceux d’avant 2007 ont un ISBN à seulement 10 chiffres.

 

Un ISBN, pourquoi ?

L’ISBN est destiné à simplifier la gestion informatique pour tous les intervenants de la chaîne du livre : l’imprimeur, l’éditeur, mais aussi le libraire, les bibliothèques, etc. Il identifie non seulement un livre unique, mais aussi un distributeur, une langue. Un libraire ou une bibliothèque qui effectue la recherche d'un livre à partir de son code ISBN saura ainsi chez quel distributeur le commander sans aucune erreur possible.

L’ISBN apparaît au-dessus du code-barres que l’on retrouve en 4e de couverture. Il doit aussi apparaître à l’intérieur du livre, sur la page titre. Puisqu'il faut un ISBN pour chaque format de publication (livre papier, numérique, audio), l’ISBN d’un livre numérique est différent de celui de sa version papier qui est lui-même différent de celui de sa version audio.

 

Le code GTIN au format GS1 (ex-EAN 13)

Le code EAN 13 (European Article Numbering), aussi appelé en France GENCOD, s’est vu rebaptisé récemment code GTIN (Global Trade Item Number). C’est le code-barres qui va de pair avec le code ISBN. Ce code d’identification des produits - livres ou autres -  permet d’identifier l'article de manière unique sur tous les canaux de distribution (commerce physique, vente en ligne, marketplaces), partout dans le monde. Il est imprimé en 4e de couverture. Bien que la présence d’un code-barres sur un livre ne soit en rien obligatoire, elle vous sera demandée si vous souhaitez vendre en librairie. En effet, ce code, scanné par la caisse enregistreuse, facilite la gestion des stocks et la comptabilité du distributeur. L’AFNIL (Agence Francophone pour la Numérotation Internationale du Livre) ne fournissant pas l’image de votre code GTIN, il vous appartient de trouver un prestataire qui le fera. Le site de l’AFNIL affiche un lien qui vous redirige vers le site GS1 France qui est sûr, mais le service est payant. 

 

Pour les livres français, le code ISBN et le code GTIN sont identiques, le GTIN étant l’ISBN sans les tirets.

 

Les livres numériques n’ont pas de code GTIN, car aucun code-barres ne doit figurer en couverture de votre ebook, et la notion de 4e de couverture n'existe évidemment pas pour un livre numérique.

 

Comment demander votre propre numéro ISBN ?

Les plateformes fournissent, dans la plupart des cas, un ISBN. Mais je vous conseille vivement de faire la demande de vos propres ISBN à l’AFNIL, ainsi on vous attribuera un indicatif éditeur, à savoir que les 11 premiers chiffres de vos ISBN seront toujours les mêmes, seuls les deux derniers changeront. Sur leur site, il existe le formulaire particuliers pour les auteurs indépendants. Après avoir rempli et renvoyé ce formulaire à l'AFNIL, vous obtiendrez une série de plusieurs codes ISBN à utiliser. Inutile de refaire la démarche pour vos prochaines publications, puisque vous aurez plusieurs ISBN d'avance. 

Sur le site, le fichier AFNIL est à remplir scrupuleusement. Les informations attendues sont simples : vos nom et prénom, les circuits de commercialisation prévus, votre adresse, votre premier ouvrage à paraître, etc. À vous de le renvoyer, à votre guise, par courrier ou courriel. L’AFNIL répond en général sous trois semaines, par courrier. Et c’est gratuit.

 

Qu’en est-il si vous apportez des changements à votre livre publié ?

Pour une correction minime, nul besoin d’un nouvel ISBN. Mais si vous avez procédé à des changements plus profonds, et que vous en avez informé votre lectorat, en faisant apparaître sur la couverture, édition révisée par exemple, alors oui, il vous faudra un ISBN différent de celui de l’édition première.


Écrire commentaire

Commentaires: 0