FAQ

Selon quelle orthographe corrigez-vous ?

Sauf demande expresse de votre part, je ne corrige pas selon l'orthographe révisée de 1990. En effet, l'orthographe traditionnelle reste la plus fréquemment employée, tant chez les maisons d'édition que par les établissements universitaires.


Où trouver le nombre de signes de mon document ?

Utilisez-vous un logiciel de traitement de texte de type WORD ou OpenOffice ?

Si oui, au bas de votre écran une petite fenêtre apparaît dans laquelle le nombre de mots de votre document est indiqué. Il vous suffit de cliquer pour que s'ouvre une nouvelle fenêtre qui vous donne accès aux informations du document. Prenez alors comme référence le nombre de caractères espaces comprises. (En typographie, espace est un mot féminin ! )


Dois-je protéger le document que je vous envoie ?

Je vous demande d'envoyer votre fichier à la seule fin d'évaluer le travail à effectuer et établir un devis au plus juste. Aucun autre usage n'en est fait sans votre accord. Si nous ne faisons pas affaire, le fichier sera détruit immédiatement. Cependant, si vous êtes inquiet, je vous invite à faire protéger votre document. Plusieurs possibilités s'offrent à vous. En voici quelques unes, il en est d'autres :

  • la méthode traditionnelle consiste à envoyer par la Poste votre manuscrit et un chèque à la SDGL (Société Des Gens de Lettres) ou à la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques). Votre dépôt est protégé, pendant quatre ans chez la première, cinq ans chez la seconde, au terme desquels vous pouvez renouveler votre demande.
  • l'empreinte numérique, proposée par la SDGL, gagne en rapidité sans perdre en efficacité. Le service Cleo vous permet d'authentifier, de dater votre fichier directement sur votre ordinateur. Nul besoin donc de transférer votre document. Une clé numérique, la Cyberclé, est générée automatiquement et associée à votre manuscrit. Le tarif est plus intéressant, mais la protection n'est assurée que pendant un an.
  • le dépôt numérique, proposé par la SACD, se fait très facilement en ligne. 
  • les espaces d'archivages vous proposent de sécuriser votre document pour un coût très bas : une dizaine d'euros pour une durée illimitée. L'un des plus connus est copyrightdepot.
  • l'envoi en RAR à vous-même reste l'une des solutions les plus simples et les moins onéreuses tout en ayant valeur légale. Il vous faut imprimer votre document avant de l'envoyer à vous-même par la Poste en courrier recommandé avec accusé de réception. Prenez soin de coller l'étiquette de recommandé sur le rabat de l'enveloppe, vous pourrez ainsi attester qu'elle n'a jamais été ouverte : votre document est sécurisé.
  • l'envoi par email à vous-même est la méthode simple, rapide et gratuite. Depuis la loi n° 2000-230 du 13 mars 2000 portant adaptation du droit de la preuve aux technologies de l'information et relative à la signature électronique, il suffit de s'envoyer son manuscrit par email pour qu'il soit protégé. Il convient toutefois de ne pas oublier de préciser et son nom et son nom de plume.
  • le dépôt e-Soleau est un dépôt en ligne qui existe depuis 2016. Il en coûte 15 € pour les premiers 10 Mo, puis 10 € par tranche de 10 Mo supplémentaire. La protection dure 5 ans et peut être renouvelée.
  • maPreuve.com est une plateforme reconnue par l’Union Européenne comme étant un Tiers de confiance. Elle est opérateur et autorité de certification, et possède les normes nationale et européenne en matière de confiance numérique. Concernant les tarifs, le site applique un système de crédits où un crédit correspond à l’enregistrement d’un document, et ce, quels que soient sa taille et son format. L’enregistrement est valable à vie. 

Quelle forme de fichier choisir pour l'envoi de mon document ?

Acceptez-vous les ouvrages avec des illustrations ?

Et les fichiers audio pour transcription ?

Le texte

Je vous conseille de taper votre texte au kilomètre, dans une police classique, en corps 12 et interlignage de 1,5. Times, Times New Roman, Arial, Cambria, Avenir, Garamond sont parmi les polices les plus courantes. Veillez à appliquer les gras et les italiques, mais évitez les polices et les mises en pages compliquées. Ce sont des effets superflus qui parasitent la lecture.

Une fois votre document terminé, envoyez-le moi sous forme de fichier traitement de texte (WORD, OpenOffice) non protégé pour que je puisse le corriger. Le format PDF n'autorise que les annotations.

La correction peut être visible. Dans ce cas, le suivi des modifications vous permet d'accepter ou de refuser les modifications proposées. Elle peut être invisible. Le texte est alors directement corrigé, ce qui vous assure un gain de temps non négligeable. Dans tous les cas, la mise en pages répond à vos souhaits ou à vos impératifs.

 

Les illustrations

Les illustrations sont à envoyer en fichier distinct au format JPG ou PNG de préférence. Ne manquez pas de signaler dans le fichier texte où chacune doit trouver sa place.

 

Les fichiers audio

Les formats acceptés sont wav, mp3, m4a et m4r. Dans le cas de fichiers volumineux, veuillez me consulter avant envoi.


Refusez-vous certains textes ?

Je me réserve le droit de refuser tout texte contraire à l'éthique et au respect d'autrui, ainsi que d'intervenir sur certains textes qui sembleraient suspects (comportant des propos xénophobes, homophobes, racistes, incitant à la haine raciale, à caractère pornographique, discriminatoire, diffamatoire, etc.) ou non conformes aux lois en vigueur en France, notamment la loi n° 2004-1486 du 30 décembre 2004 sur les discriminations et pour l'égalité et la loi n° 98-468 du 17 juin 1998 relative à la prévention et à la répression des infractions sexuelles et à la protection des mineurs. 


Quel est le délai de traitement de mon projet ?

Pour définir le délai de traitement de votre projet, plusieurs critères sont à prendre en considération. En premier lieu, il convient d'apprécier la densité et la complexité du travail que vous me confiez. Il faut également prendre en compte la charge de mon planning.

Le devis gratuit que j'établis mentionne toujours la date de début du travail et la durée estimée. Le travail ne commence qu'après acceptation du devis.

Les travaux urgents sont acceptés pour peu qu'ils puissent faire l'objet d'un traitement correct.

Une majoration (50 %) est appliquée pour les travaux intervenant les week-ends et jours fériés.