Publier

Publier · 10. avril 2019
ISBN pour International Standard Book Number (Numéro international normalisé du livre) est un numéro international à 13 chiffres créé en 1970 qui permet d’identifier - sûrement car de manière unique et sans équivoque - chaque édition de chaque livre publié, que son support soit numérique ou bien papier, dans quelque 160 pays. Les livres antérieurs à 1970 n’en possèdent donc pas. Ceux d’avant 2007 ont un ISBN à seulement 10 chiffres.

Publier · 18. octobre 2017
Et d’ailleurs, qu’est-ce que l’avis éditorial ? Il est légitime que l’auteur se pose la question et veuille savoir à quoi s’attendre avant de donner son roman à lire à un conseiller éditorial. Je commencerai par dire ce que l’avis éditorial n’est pas. Il n’est pas un avis personnel, une analyse subjective d’un récit. Bien au contraire, c’est un avis argumenté, qui s’attache à étudier les caractéristiques purement techniques de l’ouvrage.

Publier · 26. juillet 2017
Même si le livre papier a encore de beaux jours devant lui et que rien ne remplacera le plaisir d’avoir en main un beau livre, de sentir l’encre, d’apprécier le grain du papier, l’eBook grignote d’année en année des parts de marché sous la pression des lecteurs, au point que les auteurs ne peuvent plus faire l’impasse sur la version numérique de leur ouvrage. Pour les auteurs autoédités, l’eBook, alliant un faible coût à la possibilité d’une large distribution, est incontournable.

Publier · 07. juillet 2017
Un auteur autoédité, en plus d’être auteur et éditeur, se doit d’être un peu comptable dans la mesure où il va devoir calculer ses investissements au plus juste pour fixer le prix de vente de son livre. Or, autant il est facile d’apprécier certains coûts éditoriaux, artistiques ou de fabrication, autant il est difficile de jauger avec exactitude les coûts annexes, pourtant indispensables à prendre en compte. Et que dire de considérations moins terre à terre ?

Publier · 29. juin 2017
Cette réponse, vous l’avez attendue longtemps, parfois très longtemps, toujours trop longtemps, partagé entre espoir et crainte. Il va vous falloir décacheter cette enveloppe, ouvrir ce courriel. Depuis que vous avez envoyé votre manuscrit, combien de fois avez-vous fait ce geste en pensée ? Ne croyez pas que je sois sans cœur et pourtant je vais sans délai vous faire perdre une de vos illusions : recevoir un courrier d’un éditeur n’est que rarement une bonne nouvelle.

Publier · 12. avril 2017
Pourquoi faire appel à un correcteur-relecteur dont la prestation est payante quand il est possible de trouver un bêta-lecteur qui fera le travail gratuitement ? Quelle valeur ajoutée peut avoir un professionnel de l'édition au moment de relire son manuscrit ?

Publier · 15. février 2017
L’édition à compte d’auteur est souvent décriée et nombreux sont ceux à n’y voir rien de moins qu’une arnaque. Pourquoi ce contrat a-t-il aussi mauvaise presse de nos jours ? L'édition à compte d'auteur : un tableau assez sombre à nuancer.

Publier · 08. février 2017
L'autoédition : repli stratégique ou choix de la liberté ?

Publier · 20. octobre 2016
L'édition à compte d'éditeur : un Graal, un must. Quand on sait que le seuil de rentabilité d’un roman se situe aux alentours des 8 000 exemplaires, on comprend mieux pourquoi l’éditeur se montre exigeant : un bon éditeur est un éditeur difficile.

Publier · 26. août 2016
Une fois reçu par l'éditeur, que devient votre manuscrit ? Chaque jour, les éditeurs reçoivent un nombre considérable de manuscrits. Considérable ? Oui !